Scroll

En 2014, un tribunal indépendant siégeant à La Haye a jugé que la société Ioukos Oil, l’une des sociétés russes les plus prospères, avait été illégalement expropriée par la Fédération de Russie. Le tribunal a accordé aux anciens actionnaires majoritaires de Ioukos une indemnisation d’un montant de 50 milliards de dollars américains.

La Fédération de Russie refuse d’exécuter les sentences arbitrales et s’oppose à toute tentative de recouvrement. Le Kremlin tente de remettre en cause nos valeurs et nos institutions démocratiques en méprisant ouvertement l’Etat de droit. Dans la présentation qui suit, nous évoquerons la nouvelle « Guerre contre l’Occident » menée par le Kremlin, en présentant les personnes courageuses qui ont su lui résister.

GML était l’actionnaire majoritaire de l’ancienne société Ioukos Oil au travers de ses filiales Yukos Universal Limited et Hulley Enterprises Limited. Notre objectif est d’obtenir justice en veillant à ce que les sentences arbitrales soient reconnues et exécutées. Nous sommes convaincus que l’Etat de droit prévaudra.

Nous vous remercions de consulter notre site.

Lire plus...

Inscrivez-vous et ne manquez aucune information

Actualités

Plus

  • 14-11-2017 

    Dutch Interior Minister warns of Russian disinformation

    Kajsa Ollongren has warned the Dutch Parliament that Russian efforts to manipulate public opinion remain an urgent threat. This follows the news, revealed by Dutch newspaper NRC, that a prominent Member of Parliament, Pieter Omtzigt, helped a witness to provide false evidence about the shooting down of flight MH17.

  • 02-11-2017 

    Le plaidoyer d’Emmanuel Macron pour la Cour Européenne des Droits de l’Homme

    Le 31 octobre à Strasbourg, le Président français, Emmanuel Macron, a affirmé son attachement à la Convention Européenne des Droits de l’Homme ainsi qu’à la Cour qui assure son application.

  • 10-10-2017 

    Les anciens actionnaires de Ioukos concentrent leurs efforts sur la Haye

    Aujourd'hui, le 10 octobre, les anciens actionnaires majoritaires de la société Ioukos Oil Company ont décidé de se retirer des procédures d’exécution en France, où l’exécution des sentences arbitrales rendues en 2014 ne présente plus un intérêt économique.

Explorer
les dates clés

Découvrez

Librairie

Plus d'articles

  • 20-04-2016 

    Decision of The Hague District Court setting aside the arbitral award (2016)

  • 31-07-2014 

    European Court of Human Rights : Yukos v Russia (2014)

  • 18-07-2014 

    Final Award of The Hague Tribunal under the Energy Charter Treaty (2014)